Origine du Sanctuaire

Le Sanctuaire de Fresneau

une oasis de verdure

et…. de prière

 

Petit Sanctuaire

Depuis au moins dix siècles, les visiteurs du vallon de Fresneau sont touchés par cette belle oasis de verdure, à l’entrée de la grande forêt de Marsanne. En toutes saisons, hommes et femmes s’y succèdent pour remplir leurs bidons d’eau fraîche et pure qui coule de la fontaine « miraculeuse »…

Il est vrai qu’une jeune fille, aveugle de naissance, y recouvra la vue voici quelques siècles. Son père était un petit tailleur de pierres, dans une carrière un peu plus loin. Le soir, vers l’heure de son retour, elle aimait l’attendre sous l’ombrage de grands frênes. Un jour, Marie-Anne s’endormit et elle aperçut en songe la Vierge Marie qui lui disait : « Construis-moi une chapelle en ce lieu et tu auras la vue. » Son père à qui elle en parlait souvent, finit par construire un oratoire qui sera remplacé par une chapelle. Marie-Anne se baigna les yeux à la fontaine et s’exclama joyeusement : « Je vois !» Telle fut l’origine du pèlerinage à Notre-Dame de Fresneau qu’on a appelé aussi Notre-Dame des Bois, puis Notre-Dame du Bon Secours.

Le 8 septembre 1855, en présence de quatre évêques et de vingt mille personnes, se déroulèrent les fêtes du couronnement de Notre Dame de Fresneau. En cette même année, un registre, présenté par l’évêque de Valence et l’archevêque de Paris, relatait de nombreuses guérisons opérées par l’eau de la fontaine. Le 8 septembre 1860, après les encouragements du St curé d’Ars, on a inauguré « le grand sanctuaire ».

Fresneau n’est pas seulement une oasis de verdure, mais un lieu reposant, ouvert à la douceur, à la Rencontre, à la réconciliation avec le Seigneur. C’est une oasis de Miséricorde.

Nous contacter